Qu’est-ce que le Redox dans une piscine ?

Si le traitement automatique de l’eau d’une piscine est très pratique et permet d’économiser sur les dépenses en produits d’entretien, elle accroît toutefois le risque de surdosage de chlore dans certaines conditions. Pour éviter ce risque, les piscinistes professionnels recommandent désormais la pose d’une sonde Redox.

Mais qu’est-ce que le redox, dans une piscine ? Une fois installé, cet outil permet de calculer les taux de chlore et de corrosion de l’eau et de stopper le traitement automatique quand les seuils critiques sont atteints. Une sorte de régulateur, donc, qui, pour quelques centaines d’euros, peut vous éviter des dégâts bien plus coûteux.

On vous explique, en détail, comment fonctionne le redox dans une piscine.

Local technique piscine coque Piscines Ibiza

Que signifie redox ?

Redox est la contraction de réaction d’oxydo-réduction. Il s’agit d’une grandeur physico-chimique utilisée pour calculer le pouvoir oxydant ou réducteur de l’eau.

Plongée dans le bassin d’une piscine, la sonde redox va permettre de déterminer le pouvoir oxydant de l’eau soumise aux traitements de désinfection.

Que mesure le redox dans une piscine ?

La mesure du potentiel redox se fait en millivolts (mV).

  • Haute (supérieure à 750 mV), elle signifie que l’eau possède un fort pouvoir oxydant (agents oxydants) qui va favoriser la détérioration des équipements (littéralement « rongés » par le chlore) et les irritations de la peau, des muqueuses et des voies respiratoires pour les baigneurs.
  • Basse (inférieure à 650 mV), elle indique que l’eau est antioxydante car contient des agents réducteurs. L’eau n’est pas suffisamment désinfectée. Le risque de développement des algues et bactéries est important.

Vous l’aurez compris : la qualité de l’eau est atteinte lorsque la mesure du redox se situe entre 650 et 750 mV.

De là, un tableau redox détermine, en fonction de ce potentiel, la teneur en chlore de l’eau de votre piscine. Il vous est fourni avec votre équipement.

La sonde redox est donc une mesure de contrôle, mais aussi de régulation. En cas de taux trop élevé, elle peut stopper le traitement automatique de l’eau, et rééquilibrer d’elle-même la quantité de désinfectant (chlore) à verser. Le principal avantage reste celui de vous avertir en cas de surdosage, et d’éviter ainsi la consommation excessive de ce produit hautement corrosif.

Avec quels produits d’entretien fonctionne la sonde redox dans une piscine ?

Généralement associé à un régulateur de pH, une sonde redox est utilisée lors du traitement au chlore liquide ou au sel d’une piscine.

Lors d’un traitement automatisé au chlore, cet équipement va être en capacité de stopper la quantité de produit à verser, lorsque cela est nécessaire, et de redémarrer le traitement une fois que le taux a de nouveau atteint un seuil d’équilibre. Ni trop oxydant, ni trop peu.

Bien sûr, la sonde redox, pour activer ou arrêter la pompe de traitement, se basera sur les taux de référence que vous aurez préalablement entrés. D’où l’importance de bien déterminer les besoins en produits désinfectants de l’eau de votre piscine en fonction de son volume, de la température extérieure, et du nombre de baigneurs potentiels.

Si vous possédez un électrolyseur de sel pour entretenir l’eau de votre piscine, alors la sonde redox permettra d’optimiser la production de chlore (pour rappel, le sel est transformé en chlore par phénomène d’électrolyse).

En quoi une sonde redox protège les équipements d’une piscine ?

En contrôlant le pouvoir oxydant de l’eau, une sonde redox permet de protéger les équipements d’une piscine.

C’est particulièrement le cas avec un revêtement liner ou polyester qui peuvent se décolorer, s’abîmer et même devenir poreux en cas de taux trop élevé. De même, sur des revêtements tels que carrelage ou béton, cela attaque gravement les joints et donc l’étanchéité du bassin. Et les dégâts, dans tous ces cas, sont malheureusement irréversibles… et coûteux.

Dans le cas d’une couverture automatique, celle-ci peut disposer d’un contacteur qui permet de dire au régulateur de minimiser la production de chlore lorsque le bassin est fermé (puisque le chlore ne s’évapore plus comme il fait « naturellement » quand le bassin est ouvert). Toutefois, si votre piscine est couverte avec une bâche, un volet manuel, un abri, alors le risque de surchloration est très élevé, même si vous aérez votre piscine régulièrement. La pose d’une sonde redox vous permettra donc de mieux contrôler ce phénomène, surtout en cas de traitement automatisé.

Ainsi, vos équipements (buses, skimmers, pompe, tuyauterie, éclairage…) seront moins soumis à la corrosion et sujets à une usure prématurée.

Équipement peu coûteux et facile d’installation, une sonde redox dans une piscine est un investissement qui s’avèrera très vite avantageux !