Foire aux questions

Cherchez la question dans la liste ou tapez votre recherche ci-dessous

Construction et Installation

Ces 2 types de piscine possèdent divers avantages et inconvénients.

En ce qui concerne l’étanchéité, les avantages de la piscine coque par rapport aux piscines en béton, sont que les coques en polyester sont enveloppées sous un gel (traité anti-UV) et ont une ossature monobloc qui renforce l’herméticité. Les piscines en béton ont aussi droit à leurs revêtements comme le liner qui doit se changer tous les 6 ans environ à cause des trous occasionnés par les baigneurs, du carrelage ou de la peinture nécessitant un rafraichissement ou des réparations.

Une piscine coque est fabriquée à partir d’un moule à la forme exacte désirée et il existe des gels coat de différentes couleurs pour permettre de personnaliser la coque polyester. Si votre imagination est sans limites et que vous n’êtes pas limité par le budget, vous pouvez opter pour la piscine béton, mais le travail sera plus long et plus important, car plus la forme est compliquée, plus le liner est difficile à poser.

Dans les 2 cas, il faut prévoir des travaux de terrassement. La piscine à coque est la solution de construction la plus rapide qui permet de monter votre piscine en 4 jours seulement.

La coque en polyester est le type de piscine qui s’entretient le plus aisément car l’intérieur du bassin se tache moins rapidement grâce à sa surface lisse, contrairement à une piscine en béton enduite ou carrelée dans laquelle les impuretés peuvent pénétrer plus facilement.

Pour plus d’informations, retrouvez notre article complet sur le choix du revêtement pour votre piscine.

Construire une piscine est un projet qui prend du temps car il faut penser au budget, aux formalités administratives, mais également trouver le moment propice.

Pour être sûr d’avoir le bassin de vos rêves, il est préférable de le choisir au cours de la saison automnale ou hivernale. En effet, au cours de ces saisons plus calmes, il sera plus aisé de rencontrer des professionnels disponibles qui vous guideront dans le choix et la prise en charge de votre projet piscine.

D’autre part, l’automne s’avère être la période idéale pour la réalisation d’une piscine, car durant cette saison, la qualité de la terre est bien plus favorable à la construction. Tout dépend toutefois de la région où vous résidez, car selon les climats, les gels hivernaux pourront rendre les conditions de construction encore plus difficiles.

Plus votre espace extérieur est réduit, plus il va jouer un rôle dans le choix de la taille et la forme de votre piscine. Si l’espace est réduit, vous pourrez par exemple miser sur des équipements hauts de gamme pour plus de confort (ex : des jets d’eau, des lumières en nocturne, un revêtement original, mais peut-être aussi une nage à contre courant pour vous exercer à la natation sportive).

Il faut également bien réfléchir aux aménagements que vous souhaitez autour car une fois la piscine creusée, vous ne pourrez plus récupérer d’espace.

La hauteur d’eau idéale pour pratiquer des jeux en famille est de 1,45m. Pour que les petits puissent participer, le compromis idéal est une piscine à fond en pente qui offre d’un côté une profondeur à 1m d’eau et de l’autre près de 2m d’eau. Pour les véritables amateurs de plongeon 2,40m d’eau seront nécessaires.

Pour pratiquer la nage de manière sportive, on optera généralement pour une forme rectangulaire en 7 x 3 m, 8 x 4 m ou 10 x 4 m, voire même un couloir de nage en 11 x 3,5 m.

La piscine de forme ovale ou libre présente quant à elle les avantages de la piscine rectangulaire combinés à l’esthétisme de la piscine ronde. C’est une forme qui permet à votre piscine de mieux se fondre dans un environnement fleuri et arboré.

Retrouvez plus de conseils pour choisir la bonne forme de piscine sur notre blog.

Si la piscine est rectangulaire ou carrée, il convient de multiplier longueur et largeur entre elles, puis le résultat par la profondeur moyenne (Longueur x Largeur x Profondeur moyenne).

Si la piscine est ovale, il faut multiplier la longueur par la largeur, puis par la profondeur moyenne et enfin par 0,89 (Longueur x Largeur x Profondeur moyenne x 0,89).

Si la piscine est ronde, il faut multiplier le diamètre par lui-même, puis par la profondeur moyenne et enfin par 0,78 (Diamètre x Diamètre x Profondeur moyenne x 0,78). Une autre formule possible est de multiplier le rayon par lui-même, puis par la profondeur moyenne et enfin par Pi (rayon x rayon x Profondeur moyenne x 3.14).

Si le bassin a des formes géométriques alambiquées, il faut faire en sorte de découper le bassin en éléments simples (des carrés et des rectangles), de calculer le volume de chacun séparément, et d’additionner les différents résultats. Si la forme est beaucoup trop compliquée pour être ainsi divisée, il faut multiplier la plus grande longueur par la plus grande largeur, puis par la profondeur moyenne et pour finir par 0,85 (Grande longueur x Grande largeur x Profondeur moyenne x 0,85).

Pour passer d’un résultat en litres à un résultat en mètres cube, il convient de se référer au tableau de conversion de litre en mètre cube que vous retrouverez sur notre blog.

À la fois économique à l’usage et performante, la pompe à chaleur est le système de chauffage de piscine le plus courant. De nombreux modèles existent, quel que soit le type de piscine que vous possédez. Le procédé est simple : elle capte les calories présentes dans l’air pour les décupler avant de les injecter dans l’eau. Un thermostat permet un réglage de la température souhaitée. Depuis peu, certains modèles disposent d’un gaz plus écologique, le R32, qui, à puissance égale, permet de baisser la consommation en électricité. C’est le cas, par exemple, de l’Ibapac.

  • Le réchauffeur électrique permet de faire rapidement grimper la température de l’eau, mais il n’est pas écologique et très énergivore, il est donc réservé à des piscines de petite dimension, généralement hors-sol, ou à un usage ponctuel. On pourra privilégier ce type de chauffage pour les résidences secondaires par exemple.
  • Les panneaux solaires permettent de faire gagner 3 à 10°C à la température de l’eau de votre piscine. Ce type de chauffage pour piscine est idéal lorsque vous habitez une région ensoleillée, mais reste toutefois insuffisant pour une utilisation à l’année. Un peu chers à l’achat, les panneaux solaires ont l’avantage d’être écologiques et de fournir par la suite une énergie 100% naturelle gratuite.
  • La pompe à chaleur est à la fois économique à l’usage et performante, ce qui en fait le système de chauffage pour piscine le plus courant. La pompe à chaleur doit être correctement dimensionnée par rapport à la taille de votre piscine et la région où vous vous trouvez. La pompe à chaleur doit être installée en plein air, à quelques mètres du bassin, ce qui peut poser un problème d’esthétisme, de sécurité, et même occasionner une nuisance sonore, selon la marque.
  • L’échangeur thermique de piscine est le système de chauffage idéal pour votre piscine, si votre maison est récente et qu’elle possède un chauffage performant. Il repose sur l’échange de chaleur générée par le système de votre maison, envoyée jusque dans les installations de votre piscine.

Retrouvez plus d’informations sur le blog pour choisir le type de chauffage idéal pour votre piscine.

Le Groupe Ibiza possède 2 sites de fabrication en France : à Pia (66) et à Argenton-sur-Creuse (36). Piscines Ibiza a mis en place un système exclusif et breveté, inspiré des chaînes industrielles de construction automobile et navale.

Piscines Ibiza se distingue de ses concurrents grâce à un système de robotisation à la pointe de la technologie : la résine, le catalyseur et la fibre de verre sont projetés simultanément. A l’inverse de la fabrication au contact, ce procédé exclusif favorise une imprégnation maximale des différentes matières premières. Cette technique permet de réaliser un bassin complet en seulement une heure et de produire 4000 bassins par an.

Piscines Ibiza propose plus de 30 modèles aux formes exclusives et variées, afin de répondre à tous types de demandes.

Entretien de la piscine

Les produits désinfectants vous aident à avoir une eau de piscine limpide, mais ne s’attaquent pas au fond et aux parois.

Si vous disposez d’un robot de piscine hydraulique ou électrique ou d’un aspirateur, vous pourrez facilement nettoyer les parois et le fond de votre piscine de manière rapide et efficace.

Toutefois, si vous ne possédez ni robot de piscine, ni aspirateur, un nettoyage manuel avec une brosse peut s’avérer tout aussi efficace. Reliée à un manche télescopique, la brosse vous aide à décoller les dépôts qui seront ensuite évacués par le système de filtration ou dissous à l’aide des produits désinfectants. Couplée à un produit dégraissant, la brosse éponge peut également permettre de nettoyer la ligne d’eau.

Pensez à ajouter un floculant qui permettra d’agglomérer les concentrations, qui pourront ainsi être retenues par le système de filtration.

Vous pouvez également nettoyer le fond de votre piscine à l’aide d’un bon balai manuel à manche téléscopique, relié par un tuyau flottant au système de filtration. Pour une piscine coque ou liner on choisira une brosse, tandis qu’on optera plutôt pour un balai à roulettes s’il s’agit de peinture ou de revêtement.

N’oubliez pas de passer quotidiennement l’épuisette et d’utiliser votre couverture de piscine en dehors des heures de baignade afin  de limiter les dépôts et saletés dans le fond de votre bassin.

Avec quelques gestes simples, vous pourrez très facilement nettoyer et entretenir votre piscine, même sans robot ou aspirateur.

L’hivernage de votre piscine est une étape importante qui lui permettra de passer l’hiver sans dégâts.

Il existe deux types d’hivernage de piscine, actif ou passif, qui nécessitent un certain nombre d’étapes importantes.

Si la température de l’eau est descendue sous la barre des 15°C depuis quelques jours, il est temps de faire la mise en hivernage de votre piscine.

  • L’hivernage actif est le mode le plus couramment utilisé et demande peu de préparation. Ce type d’hivernage consiste à faire tourner sa piscine au ralenti durant les mois d’hiver. Le système de filtration de la piscine fonctionne seulement 2 à 3 heures par jour. Vous devez d’abord nettoyer votre bassin en profondeur, avant de procéder à un traitement choc de l’eau si vous utilisez le système d’entretien au chlore. Ensuite il faut ralentir le fonctionnement de la filtration de la piscine en respectant le calcul suivant : Temps de filtration = Température de l’eau divisée par 2, ce qui correspondra à 2 ou 3h par jour en hiver. En cas de grand froid, il est conseillé d’installer une ligne de flotteurs. La mise en place d’une bâche adaptée à l’hiver aidera également à préserver la qualité de l’eau.
  • Le mode passif est plus complexe car il consiste à mettre sa piscine à l’arrêt total. On l’utilise surtout dans les régions les plus froides où la température descend régulièrement en dessous de zéro degré. En mode passif, il faut nettoyer le bassin et le système de filtration en profondeur et baisser le niveau de l’eau sous les buses de refoulement. Le système de filtration doit ensuite être mis en hivernage, retrouvez plus de détails concernant cette étape sur notre blog.

La remise en eau de votre piscine doit se faire si l’eau atteint les 12°C et avant qu’elle n’atteigne les 15°C pour éviter la prolifération des bactéries.

En revanche pour une eau traitée au sel il faudra impérativement attendre les 15°C. En général cela correspond à la période du mois d’avril.

1 – Si vous avez procédé à un hivernage actif, la remise en route ne demandera que quelques étapes :

  • Programmer la durée de filtration quotidienne en fonction de la température. Pour rappel, la durée de filtration en heure = température de l’eau divisée par 2.
  • Nettoyer les parois, le fond de votre bassin et les lignes d’eau avec votre aspirateur manuel puis éventuellement ensuite avec votre robot. Et ce, même si cela ne vous paraît pas sale.
  • Remettre en place les accessoires que vous aviez rangés, comme les échelles ou le plongeoir.
  • Réaliser un traitement choc de l’eau et nettoyer votre filtre.
  • Vérifier et ajuster le pH de l’eau si nécessaire.

2 – Si vous avez procédé à un hivernage passif, la remise en route de votre piscine sera une opération plus longue :

  • Première étape de la remise en route de votre piscine : ôter les équipements d’hivernage
  • Deuxième étape de la remise en route de votre piscine : nettoyer manuellement abords et fond du bassin. C’est à la fin de cette étape qu’il faudra effectuer la mise à niveau de l’eau, étape indispensable à la remise en route de votre piscine. Elle doit de nouveau atteindre les 3/4 des skimmers avant toute opération de filtration.
  • Troisième étape de la remise en route de votre piscine :  remettre en marche la pompe et filtration. Vous devrez d’abord réinstaller la pompe, puis réinstaller le filtre avec son bouchon de vidange. Pensez ensuite à remettre tous les équipements liés au circuit hydraulique. Il vous faut ensuite remplir le pré-filtre de la pompe et relancer le système de filtration. Enfin une fois la pompe en marche, réglez la pression à l’aide du nanomètre.
  • Quatrième étape de la remise en route de votre piscine : nettoyer le bassin à l’aide du balai aspirateur, puis avec votre robot si vous en possédez un.
  • Dernière étape de la remise en route de votre piscine : vérifier la qualité de l’eau

Sachez enfin qu’une piscine qui a été mise en hivernage passif devra faire l’objet d’une surveillance particulière dans les 2 jours qui suivent sa remise en route.

Le pH de votre eau de piscine s’ajuste à l’aide de pH moins ou pH plus. Le pH idéal est compris entre 7,2 et 7,4.

  • Pour diminuer le pH : On utilise du pH moins.
  • Pour augmenter le pH : On utilise du pH plus.

Afin de limiter les variations de pH, et vous aider à mieux contrôler votre eau de piscine, l’installation d’un régulateur automatique de pH est fortement recommandée !

Si votre eau de piscine est verte et trouble, des algues se sont développées dans votre bassin.

Analysez, puis ajustez le pH de votre piscine à l’aide de pH plus ou pH moins. Les algues n’aiment pas les eaux acides.

Ensuite, effectuez un traitement choc avec CHLORE CHOC STARPOOL, en ajoutant simultanément un algicide concentré tel que ANTIALGUES STARPOOL ou le RECUPERATEUR D’EAU STARPOOL pour encore plus d’efficacité.

Attendez 24h avant de brosser les parois de votre piscine pour en retirer les algues mortes. Lorsqu’elles se seront déposées au fond du bassin, vous pourrez aspirer les résidus directement à l’égout et enfin remettre la filtration en fonctionnement normal afin de garder votre eau de piscine propre.

Si un dépôt grisâtre s’est formé sur le revêtement du bassin de la piscine et que vos parois sont rugueuses au toucher, vous êtes certainement en présence de dépôts de calcaire, en raison d’une eau très dure.

La première solution sera d’acidifier l’eau du bassin en diminuant le pH à 6 grâce au pH- STARPOOL, puis de laisser le pH remonter seul entre 7,2 et 7,6 dans les jours suivants. S’il n’est pas remonté suffisamment au-delà du 7e jour, vous devrez utiliser du PH+ STARPOOL.

Si cette première action n’a pas suffi à faire disparaître les taches, vous n’aurez pas d’autre choix que de vider le bassin pour détartrer à l’aide du DETARTRANT POLYESTER STARPOOL.

Afin d’éviter que cela ne se reproduise, l’idéal est de traiter l’eau de la piscine à titre préventif avec l’ANTICALCAIRE STARPOOL, au moins 3 fois par an.

Pensez également à faire un nettoyage du filtre à l’aide du NETTOYANT FILTRE STARPOOL afin d’éviter qu’il ne s’entartre.

Retrouvez tous nos conseils pour garder une eau de piscine propre sur le blog. 

La présence de champignons sur le fond et les parois de la piscine est généralement due à une filtration insuffisante, un manque de nettoyage du bassin, du système de filtration et des skimmers, et/ou une désinfection insuffisante, ou encore un déséquilibre de l’eau.

Comme pour le cas des algues, la solution consiste à acidifier le bassin en diminuant le pH à 6 grâce au pH- STARPOOL, puis à effectuer un traitement choc avec CHLORE CHOC STARPOOL ou le RECUPERATEUR D’EAU STARPOOL.

Pour éviter la réapparition des champignons, veillez à maintenir un pH autour de 6,8 et un taux de chlore permanent à 1,5mg/L minimum tout au long de l’été.

Des tâches brunes ou vertes apparaissent sur le fond de votre piscine ? Pour savoir si vous êtes bien en présence d’algues sur les parois de votre piscine, rien de plus simple : mettez en contact avec la tache, un galet de chlore durant 1 à 2 minutes. Si elle commence à disparaître, c’est qu’il s’agit bien d’algues.

Voici le traitement que vous pouvez appliquer pour vous débarrasser de ces taches sur votre piscine :

  • Pratiquer une chloration Choc à l’aide du CHLORE CHOC STARPOOL
  • Régler le pH de l’eau entre 7,2 et 7,6 à l’aide du PH- ou PH+ STARPOOL (et régler la dureté également)
  • Mettre la filtration en fonctionnement 24h/24 (marche forcée)
  • Faire un traitement de floculation avec FLOCULANT STARPOOL pour augmenter la finesse de filtration et éliminer les algues en suspension
  • 24 h après, brosser les parois, attendre le dépôt des résidus au fond du bassin puis les aspirer directement à l’égout. Remettre la filtration en fonctionnement normal

Pour que les algues ne reviennent pas, il est conseillé d’utiliser une couverture opaque afin de bloquer le processus de photosynthèse. Et d’entretenir l’eau de votre piscine avec l’ANTIALGUES STARPOOL.

Votre eau de piscine est trouble et laiteuse, probablement à cause d’une mauvaise filtration ou d’une durée de filtration inadaptée, d’un pH et d’une alcalinité élevés, ou d’un excès de résidus organiques.

Voici comment procéder pour retrouver une eau cristalline :

  • Analyser, puis ajuster le pH de l’eau entre 7,2 et 7,6 à l’aide du PH-STARPOOL et ajouter simultanément un algicide concentré tel que ANTIALGUES STARPOOL ou RECUPERATEUR D’EAU STARPOOL.
  • Contrôler le système de filtration et augmenter le temps d’action.
  • Enfin, ajouter du FLOCULANT STARPOOL.

1 – La ligne d’eau de votre piscine coque devient jaune fluo ? Cela est certainement dû à des résidus de crèmes solaires.

La solution :

  • Élever le niveau de l’eau pour se situer au dessus de la coloration
  • Régler le pH entre 7,2 et 7,6
  • Réaliser une chloration choc à l’aide du CHLORE CHOC STARPOOL
  • Ajouter du STOP FER STARPOOL en dosage curatif

Pour éviter les récidives, l’idéal est de passer sous la douche avant de vous baigner. De plus, si vous ne nettoyez pas la ligne d’eau rapidement après l’apparition des premiers signes, la coloration pourrait devenir définitive.

2 – La ligne d’eau de votre piscine coque devient brune ?

Cela signifie que des corps gras présents dans l’eau piègent les saletés à la surface. Pour l’éviter, la ligne d’eau doit être régulièrement entretenue. Pour ce faire, utilisez le NETTOYANT LIGNE D’EAU STARPOOL. Il a pour fonction d’éviter que les taches ne se figent. D’autant plus s’il y a présence de calcaire au niveau de la ligne d’eau.

Si les taches résistent à ce nettoyage, baissez le niveau d’eau en dessous de la coloration et utilisez le DETARTRANT POLYESTER STARPOOL.

En été, il est normal que le niveau de l’eau baisse d’environ 1 cm par jour en raison du phénomène naturel d’évaporation. La fréquentation de la piscine est également responsable de la baisse du niveau de l’eau (notamment en raison des plongeons et jeux aquatiques). Enfin, l’entretien de la piscine, par exemple le lavage du filtre à sable, fera aussi baisser du niveau de l’eau.

Si malgré tout cela vous pensez vraiment que votre piscine fuit, il vous suffit d’effectuer un petit test simple peut vous en apporter la confirmation :

Munissez-vous d’un seau que vous remplirez d’eau et posez le à proximité de la piscine, de manière à avoir les mêmes conditions d’ensoleillement. Marquez le niveau de l’eau à l’aide d’un feutre ou de ruban adhésif, puis laissez-le durant 3 jours. Si, au-delà de ce délai, le niveau d’évaporation dans la piscine est bien plus important que dans le seau, alors oui, il y a une fuite.

Il vous reste maintenant à trouver d’où provient la fuite, retrouvez nos conseils pour détecter la provenance de la fuite sur le blog.

Sécurité et Equipement

L’alarme de piscine est le système de sécurité le moins coûteux et également le plus discret. Il existe deux types d’alarmes : les alarmes périmétriques et les alarmes immersions.

– Les alarmes périmétriques, permettent de sécuriser directement le pourtour de la piscine. A chaque fois que les rayons infrarouges sont franchis, l’alarme s’enclenche et se met à sonner.

– Les alarmes immersions fonctionnent grâce à des ondes acoustiques, qui permettent de détecter immédiatement la chute d’un corps dans votre bassin.

Il existe 3 types de couvertures de piscine homologuées par la norme NPF 90 308 :

  • Une bâche tendue renforcée par des barres
  • Une couverture en filet au maillage très serrée, tendue de chaque côté de la piscine à l’aide de sangles
  • Un volet automatique ou manuel

Autre avantage de la couverture de sécurité : elle vous permettra de faciliter l’entretien.

Attention : la bâche à bulles n’est en aucun cas un système de sécurité pour votre piscine.

N’hésitez pas à regarder notre tour d’horizon des systèmes de sécurité de piscine pour en savoir plus sur les dispositifs de sécurité que vous pouvez mettre en place.

 

La bâche à bulles a pour fonction de préserver la chaleur et la propreté de l’eau de votre piscine pendant le printemps et l’été.

Elle est à la fois isotherme, légère, conserve la chaleur, peu onéreuse et permet d’économiser sur vos dépenses d’eau et de produits de nettoyage. De plus, son rangement ne prend pas beaucoup de place puisqu’il suffit de la rouler pour ne pas abîmer les bulles.

Elle aide à réduire l’évaporation de l’eau d’environ 90 % et protège votre piscine des impuretés.

La couleur de la bâche à bulles a également son importance :

  • La bâche à bulles de couleur bleue est un isolant thermique de base
  • La bâche translucide solaire utilise mieux l’énergie solaire pour gagner jusqu’à 8 degrés de plus qu’avec une bâche classique
  • La bâche de couleur bleu-or renforce aussi l’efficacité thermique et limite l’évaporation de l’eau
  • La bâche bleu-noir évite la prolifération des algues

Vous avez investi dans une bâche à bulles, et il ne vous reste plus qu’à l’installer, voici ce que vous devez savoir :

La bâche à bulles se pose et flotte sur l’eau, même en cas de vent, elle ne risque pas de s’envoler grâce à un effet ventouse.

La face à bulle se place côté eau et la face lisse anti-UV sera tournée vers l’extérieur. Elle a un rôle isolant qui dépend de son épaisseur, cette dernière se décline en 180, 300, 400 ou 500 microns (1 micron = 0.001 mm).

Aménagement de mon espace

Dès l’arrivée des beaux jours, votre piscine et ses aménagements extérieurs deviennent une pièce à vivre à part entière de votre maison.

Les abords de votre piscine peuvent être améliorés de différentes manières :

  1. Commencez par définir le style qui vous correspond : convivial, design et moderne, zen, espace de jeux, etc.
  2. Choisissez bien vos accessoires : En premier lieu on s’intéressera au contour de la piscine (échelle ou escalier, margelles, etc.) il existe une multitude de matériaux qui s’adapteront au style que vous avez choisi. Selon l’emplacement de votre piscine vous pourrez opter pour la construction d’une pergola, ajouter un salon de jardin, des bains de soleil (transats) ou encore des accessoires gonflables.
  3. L’éclairage est également nécessaire pour assurer la sécurité la nuit, mais il permet aussi d’embellir votre environnement.
  4. Enfin pensez à aménager votre espace avec une végétation adaptée à la baignade et au climat de votre région.

L’éclairage autour d’une piscine est nécessaire pour en assurer la sécurité la nuit, mais il contribue également au charme de votre piscine.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Pour faciliter l’accès à la piscine de nuit, vous pouvez illuminer le pourtour du chemin qui mène à la piscine
  • Vous pouvez intégrer des projecteurs et des lamps LEDs colorées lors de la construction de votre bassin. Préférez des lampes LEDs car elles ont une durée de vie plus importante
  • Il existe également des lampes flottantes pour les piscines
  • Enfin vous pouvez utiliser des photophores d’extérieur pour apporter une touche de charme aux abords de votre piscine
  • Il est également possible d’ajouter des petits spots orientés vers le haut afin de mettre en valeur la végétation de votre jardin

 

Lors de l’aménagement des abords de votre piscine, pensez à intégrer des répulsifs naturels contre les moustiques si vous ne voulez pas qu’ils élisent domicile autour de votre piscine.

Pour faire fuir les moustiques autour de votre piscine, vous pouvez intégrer à votre végétation quelques plants de citronnelle, eucalyptus, basilic et romarin.

Veillez également à éviter les points d’eau stagnante, comme par exemple des flaques coincées dans la bâche. Secouez bien tout le matériel de piscine avant de l’entreposer.

Vous retrouverez sur le blog d’autres astuces pour faire fuir les guêpes et autres insectes qui peuvent parfois rendre la baignade impossible.

Les géraniums et la citronnelle font fuir guêpes et abeilles. Les plants de tomates sont aussi d’excellents répulsifs à planter aux abords de la piscine.

Vous pouvez également fabriquer un leurre en papier kraft froissé imitant un nid de guêpes, à suspendre près de la piscine. Les insectes ont un esprit de territoire qui les tiendra éloignés de ce périmètre.

Une autre solution consiste à mettre des pièges à insectes ou à en confectionner soi-même avec une bouteille plastique coupée en deux, goulot retourné et fond rempli de cidre ou de bière (pas de boisson sucrée, qui pourrait aussi attirer les abeilles qui, elles doivent être protégées).

Vous pouvez aussi rediriger les insectes vers un endroit dédié pour se désaltérer. Il vous suffira de construire un abreuvoir peu profond avec des pierres plates dont certaines resteront émergées afin qu’ils puissent s’y poser. Toutefois, pensez à le vider très régulièrement pour ne pas y attirer les moustiques.

Assistance Piscines Ibiza