Pourquoi le pH de l’eau d’une piscine est important ?

Quelques gouttes dans un tube rempli d’eau ou une bandelette trempée dans le bassin… quelques secondes d’attente… et le verdict tombe. Maintenir un pH idéal est l’obsession (le mot n’est pas trop fort) de tout propriétaire de piscine. Il est en effet le garant de la qualité de l’eau dans laquelle vous vous baignez. Mais savez-vous précisément pourquoi le pH de l’eau d’une piscine est important ? Connaissez-vous les risques d’un taux de pH trop élevé ou trop bas ? Savez-vous ce qui peut faire varier le pH ?

controle ph eau piscine

Qu’est-ce que le pH ?


pH : deux initiales pour potentiel hydrogène. Il s’agit du niveau de concentration de l’eau en ions hydrogènes. Autrement dit, son acidité. Le taux de pH peut être compris entre 1 et 14. Pour une eau de piscine, le taux de pH idéal est situé entre 7,2 et 7,4. On l’appelle pH neutre.
Inférieur à 7 : l’eau est acide
Supérieur à 7,6 : l’eau est alcaline, ou basique

Quels sont les risques d’un taux de pH trop bas, ou trop haut ?


Au dessus de 7,6, l’eau devient calcaire. Et le calcaire, lorsqu’il se dépose sur les tuyauteries et le système de filtration, finit par abîmer le matériel d’entretien de votre piscine. Fixations, buses, parois, revêtement… rien n’est épargné. L’eau a aussi tendance à dessécher la peau. De plus, lorsque le pH dépasse 8, l’eau devient trouble et blanchâtre. Cela peut aussi entraîner le marquage de la ligne d’eau, difficile à enlever.
Un pH élevé va aussi minimiser le pouvoir des floculants. Le produit se solubilise et n’est plus arrêté par le filtre. Il se retrouve dans l’eau du bassin,
qui se trouble. Enfin, vous avez plus de risques de voir des algues se développer et des tâches apparaître sur le revêtement du bassin de votre piscine.

Au dessous de 7, l’eau, acide, devient irritante pour les yeux et la peau. Elle est corrosive pour le matériel et va rapidement s’attaquer aux joints de votre carrelage, si vous en avez, mais aussi les jointures des différentes pièces qui composent le système de filtration. De plus, un pH trop bas va provoquer la décoloration du revêtement du bassin de votre piscine. Et ce, quel que soit le type : liner, piscine coque, ciment peint… Auréoles, taches et traces d’opacité seront alors irrécupérables.
A savoir aussi qu’un pH mal équilibré rend moins efficace les produits désinfectants de l’eau, notamment le chlore, dont le pouvoir bactéricide est altéré.

Quelles sont les différences causes de variation du pH de l’eau d’une
piscine ?


L’équilibre de l’eau d’une piscine – ou pH idéal – est délicat à maintenir, du fait d’un grand nombre de facteurs ayant une incidence dessus.

En voici la liste :
– L’augmentation de la température de l’eau
– L’utilisation intensive de la piscine
– Un mauvais dosage des produits désinfectants (floculants, chlore…)
– La pollution extérieure : feuilles, poussière, pollen, insectes, etc.
– L’alcanité de l’eau (TAC ou dureté), selon la région où l’on se trouve
– La présence de gaz carbonique. En effet, l’agitation de l’eau (buses, nage à contrecourant, cascade…) provoque des remous qui libèrent des gaz carboniques. Une teneur en gaz trop élevée va rendre l’eau plus acide. L’eau trop chaude, à l’inverse, va faire disparaître les gaz trop rapidement. L’eau n’est pas assez oxygénée, l’eau devient basique, avec les risques d’entartrage que l’on connaît.
– La dissolution des joints, si la piscine est carrelée

Contrôle de l'eau d'une piscine bandelette pH

Comment régler le taux de pH d’une piscine ?


Si le pH est trop élevé, alors il va falloir le faire baisser en utilisant un correcteur à base d’acide sulfurique ou acide chlorhydrique. Mais attention : ce dernier produit est à manipuler avec précaution. Ses actifs puissants provoquent aussi l’élimination des minéraux et peuvent rapidement endommager les joints et le liner de votre piscine. À moins d’être un utilisateur averti, son usage est donc déconseillé. Un produit d’entretien spécial piscine, appelé PH moins (PH -) est le composé le plus adapté dans ce cas.

Si le pH est trop bas, alors le produit à utiliser sera composé de carbonate de soude. L’utilisation du produit spécifique piscine PH plus (PH+) est alors recommandé.

Attention : pour savoir quelle dose de produit ajouter pour obtenir le taux de pH idéal, ne multipliez pas de manière proportionnelle. L’échelle pH est
algorithmique. Il faut donc se référer aux tableaux fournis.

Utiliser un régulateur automatique de pH est la solution la plus simple, qui facilitera en plus l’entretien de votre piscine. Il s’agit d’une pompe doseuse de chlore (ou autre produit désinfectant) et de pH qui permet une correction constante du taux. Cet appareil se branche sur le circuit de filtration. Le taux de pH est ainsi mesuré en permanence grâce à une sonde et le corrige automatiquement quand la différence est supérieure à 0,1. Ainsi, vous économisez aussi en produits d’entretien, puisque la juste dose est versée à chaque fois. Seule petite « contrainte » : penser à étalonner la sonde chaque année, en la sortant de l’appareil et en la trempant dans une solution tampon dont le pH est égal à 7.


Vous savez maintenant pourquoi le Ph de l’eau d’une piscine est important, et avez toutes les cartes en main pour maintenir l’équilibre de l’eau. À vous de jouer !