REVETEMENT DE PISCINE MOSAIQUE

Si le revêtement de piscine détermine grandement l’esthétisme de votre bassin, ce critère ne doit pas, à lui seul, être pris en compte au moment de faire votre choix. Durabilité, facilité d’entretien et coût sont aussi à évaluer avant de vous arrêter sur tel ou tel revêtement de piscine. Protection appliquée aux parois et au sol du bassin, il possède des propriétés techniques différentes, selon le matériau. Surtout, tous ne s’adaptent pas à n’importe quel type de piscine. Tour d’horizon avant le grand plongeon !

Le carrelage, revêtement de piscine classique, pour jouer avec les couleurs

Très répandu, le carrelage est longtemps resté le revêtement classique des piscines enterrées. Constitué de petits carreaux (généralement 2 cm x 2 cm) en pâte de verre, émail ou céramique, il offre une déclinaison de couleurs infinies, en camaïeu ou en uni. Vous pouvez même, selon votre inspiration, dessiner des motifs !

Son prix varie de 10€ le m2 pour la céramique à 100€ en moyenne le m2 pour la pâte de verre ou l’émail.

Réputé solide, ce revêtement de piscine doit être posé par un professionnel. Le carrelage n’étant pas étanche, le bassin de piscine en béton doit impérativement être préalablement imperméabilisé.

Côté entretien, rien de particulier même si le brossage régulier des joints - manuel ou mieux encore par un robot électrique - est recommandé afin d’éviter l’apparition d’algues ou de moisissure.

La durée de vie d’un carrelage de piscine est généralement de 50 ans. Tous les 10 ans toutefois, il vous faudra vider l’eau du bassin et refaire faire les joints.

La peinture, revêtement de piscine économique et facile à poser

Idéal pour les petits budgets, la peinture est le revêtement de piscine le plus économique. Comptez environ 40€ les 5 litres. En outre, il vous est tout à fait possible de réaliser la pose vous-même.

Niveau esthétique, comme tout peinture, elle se décline dans toutes les couleurs.

Niveau qualité, il en existe deux types :

La peinture ciment. Simple revêtement de piscine, elle n’assurera pas l’étanchéité de votre bassin. Il vous faudra donc appliquer au préalable une couche d’imperméabilisant.

La peinture plastique. Composée de résines synthétiques ou de caoutchouc, elle possède des propriétés plus avancées. Attention toutefois, sa pose est un peu plus délicate.

L’une comme l’autre sont des revêtements de piscine qui ne peuvent être posés que sur un bassin en béton.

Enfin, sa durée de vie n’est pas très longue. En moyenne 3 ans. Après quoi, il vous faudra reprendre le pinceau.

Un revêtement de piscine à moindre coût donc, mais de qualité moyenne.

L’enduit de finition, un revêtement de piscine 2 en 1 un peu fragile

Ce type de revêtement de piscine se présente sous 2 formes, et ne peut être posé que sur un bassin en béton.

L’enduit silico-marbreux. Il est composé de ciment, de poudre de marbre, de silice, de résine et de colorants. Hydrofuge, il assurera l’étanchéité de votre piscine. Disponible en plusieurs coloris, il a un aspect plus lisse et soyeux que la peinture de piscine. Plusieurs couches sont nécessaires.

Le béton ciré. Hydrofuge lui aussi, à poser également en plusieurs couches, ce revêtement de piscine est, lui, composé essentiellement de ciment contrairement à ce que son nom indique !

Attention, l’un comme l’autre doivent être posés par un professionnel et sont relativement fragiles. Attendez-vous à devoir faire votre revêtement de piscine tous les 8-10 ans en moyenne.

Le liner, revêtement de piscine facile d’entretien et durable

Composé de différentes couches de PVC, livré à la dimension de votre bassin, le liner est un revêtement de piscine apprécié pour sa facilité d’entretien et sa longévité. Bien entretenu, il peut durer 6-10 ans.

Côté esthétisme, il existe en différentes couleurs, et même en imitation carrelage.

Avantage : Totalement imperméable, il peut être posé sur un bassin connaissant des problèmes d’étanchéité.

Inconvénient : ce revêtement de piscine n’apprécie guère une eau trop chaude… et se décolore rapidement au contact du chlore ! Soyez attentif également à la ligne d’eau, qui a vite fait de marquer le liner de manière irréversible.

Attention, enfin, lors de son installation. Mal posé, il peut faire des plis qui deviendront difficiles à nettoyer…

Comptez entre 15 et 50 € le m2.

La membrane en PVC armé : revêtement de piscine plus solide que le liner

Plus solide que le liner, ce revêtement de piscine est posé directement sur le bassin en bandes soudées par un professionnel. Il se présente sous de nombreuses finitions et de nombreuses couleurs. Sa longévité est exceptionnelle : jusqu’à 15 ans ! A partir de 20 € le m2.

Le polyester, revêtement de piscine hautement résistant et à la finition raffinée

Surtout utilisé pour les piscines coques, le revêtement polyester peut également être employé en finition sur des piscines béton, bois ou acier. Ce revêtement de piscine, aux qualités multiples, est ultra résistant. D’ailleurs, avant d’être posé sur les parois des bassins de piscine, il était déjà utilisé pour protéger les coques des bateaux ! Sur la piscine, il agit comme une couche de protection des parois contre les agressions extérieures.

La pose de cette résine thermodurcissable, assurée par un professionnel, se fait en trois temps. Une couche de résine de polyester liquide et de fibre de verre est appliquée comme une peinture, au rouleau ou par projection. Vient ensuite une couche dite « barrière » qui renforce l’étanchéité du bassin, puis enfin la couche finale de résine gelcoat qui assure une finition soyeuse.

Bien sûr, dans la fabrication de coques polyester, ces 3 étapes sont inversées puisque celle-ci est réalisée sur un moule posé à l’envers. Il est à noter que la finition gelcoat d’une piscine coque, puisque 100% manufacturée en usine, offre un rendu parfaitement lisse et d’une douceur incomparable.

Une fois ce revêtement posé, vous êtes tranquille pour de nombreuses années. Étanche, le polyester ne se raye pas, s’entretient très facilement et résiste davantage au soleil que le liner. Son gros avantage réside dans le fait qu’il est possible d’effectuer des réparations invisibles sur des zones ciblées en cas d’accident. Par ailleurs, sur une piscine coque polyester, la finition gelcoat, ultra lisse, limitera le développement des algues au fond et sur les parois.

Enfin lorsque que votre bassin aura besoin d’un rafraîchissement, il suffira de poncer avant d’appliquer les différentes couches de revêtement. De bonne qualité, le polyester gelcoat durera environ 15 ans et il faut prévoir aux alentours de 60€ à 100€ du m2Bref, un revêtement de piscine qui a de plus en plus la côte, qu’il s’agisse d’une piscine traditionnelle béton ou d’une piscine coque. Et l’on comprend pourquoi !

Carrelage, peinture, enduit, liner, PVC armé, polyester gelcoat… Vous avez toutes les informations nécessaires pour bien choisir votre revêtement de piscine.