Entretien de la piscine : guide complet

Pas d’eau limpide sans un entretien régulier de sa piscine. Certes, les produits désinfectants et le maintien de l’équilibre de l’eau jouent un grand rôle, mais nettoyer sa piscine correctement fait aussi partie des gestes indispensables. Quoi faire au quotidien ? Toutes les semaines ? Au sortir de l’hiver ? Pour un bon nettoyage de sa piscine, lisez nos conseils.

Nettoyer sa piscine, quoi faire au quotidien ?

Dès que les beaux jours arrivent, que votre piscine a été remise en route après sa période d’hivernage, vous devez vous en occuper de près afin de maintenir une eau propre.
Premier des gestes à avoir : utiliser l’épuisette pour ramasser feuilles, insectes et autres saletés qui sont tombées dans l’eau. Si vous les laissez, elles finiront au fond du bassin. Cette opération est à réaliser une à deux fois par jour, notamment avant de remettre la bache, le soir, afin que l’eau reste le plus propre possible pendant la nuit.

Si, malgré cela, des débris sont au fond de l’eau, un petit passage du balai manuel ou du robot peut être utile.

Maintenir une filtration efficace, tous les jours, est également indispensable. Dès que votre piscine a été remise en route au printemps, il faut veiller à ce que le temps de filtration soit adapté à la température de l’eau. Pour rappel : temps de filtration = température divisée par deux. Aux beaux jours, cela correspond donc à 8 à 13 h de filtration par 24 h. Penser à regarder la température de l’eau tout les jours, et à adapter au besoin.

Nettoyage d'une piscine avec robot et aspirateur

Un nettoyage hebdomadaire plus approfondi de sa piscine

Une fois par semaine, vous devez procéder à un nettoyage plus poussé de votre piscine.

À force, malgré les produits désinfectants, une ligne d’eau se forme inévitablement sur les parois du bassin. Résidus de graisse, de produits solaires… en sont responsables. Avant qu’elle ne soit pas trop difficile à enlever, frotter avec une éponge spéciale, imbibée au besoin d’un produit nettoyant spécifique. Si la trace ne disparaît pas, vous pouvez monter la ligne en rajoutant de l’eau et procéder à un traitement choc.

Après avoir passé l’épuisette, utilisez votre aspirateur manuel afin d’enlever les plus grosses saletés au fond du bassin. Seulement ensuite, vous pouvez mettre en route votre robot de piscine, si vous en possédez un.

Pensez également à vérifier que rien n’est coincé dans le préfiltre de votre système de filtration ou le panier du skimmer. Il n’est pas rare d’y trouver des feuilles, des brindilles… ou des grenouilles !

La qualité de l’eau doit être vérifiée. Votre testeur de pH, sous forme de bandelettes ou de gouttes vous permettra de connaître le taux d’alcalinité, de dureté et de Ph présent dans l’eau. Vous pourrez alors ajuster le traitement en fonction. Pour rappel, le taux de pH idéal se situe entre 7,2 et 7,4.

Nettoyez le système de filtration. S’il s’agit d’un filtre à sable ou à verre, mettez le système sur la position contre-lavage. Cela va permettre d’éliminer les impuretés qui se sont accumulées dans le média filtrant. Un filtre à cartouche, en revanche, se nettoiera au jet d’eau.

Filtre à sable pour piscine

Nettoyer sa piscine lors de la remise en route

Après la période d’hivernage, lors de la remise en route, nettoyer sa piscine de fond en comble est incontournable.

Si vous aviez procédé à un hivernage actif, que vous aviez laissé fonctionner la filtration plusieurs heures par jour durant tout l’hiver, alors vous n’aurez que peu d’actions à réaliser.

Une fois la bache enlevée, un passage de l’épuisette, puis du balai manuel et enfin du robot permettra d’éliminer les saletés éventuelles. Ensuite, nettoyez le filtre, testez la qualité de l’eau et réalisez un traitement. Classique ou choc, selon. Puis adaptez le temps de filtration à la température de l’eau (T = C°/2). Le nettoyage de la piscine est fini !

La procédure après un hivernage passif est beaucoup plus fastidieuse (voir notre guide complet pour une remise en route réussie de votre piscine).

Voici toutefois, dans les grandes lignes, ce qu’il faut savoir.

Lors d’un arrêt complet et la vidange du système de filtration, l’eau n’est plus entretenue. Par conséquent, un dépôt s’est généralement formé sur les parois du bassin.

Une fois que tous les éléments du local technique auront été remis en route, retroussez vos manches : c’est là que commence la grande opération de nettoyage de la piscine.

Aspirateur manuel pour piscine

Passez l’épuisette, puis le balai aspirant en faisant bien attention à réaliser des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur du bassin.

Une fois que toutes les brindilles et les feuilles ont été enlevées, attaquez-vous aux parois, à la ligne d’eau et au fond du bassin. Pour cela, vous aurez besoin d’une brosse manuelle. Les dépôts ainsi décollés seront ensuite évacués via le système de filtration.

Seulement, ensuite, pourrez-vous utiliser votre robot électrique.

Si l’eau vous semble vraiment très sale, mettez la filtration en position « égouts ». Parfois, même, vous devrez avoir recours à un produit de nettoyage.

Enfin, une fois tout cela réalisé, contrôlez la qualité de l’eau et procédez à un traitement choc.

Vous voilà bien informé sur les différents gestes et réflexes à adopter pour réaliser le nettoyage de votre piscine efficacement.