HIVERNAGE ACTIF OU PASSIF POUR SA PISCINE ?

Les journées raccourcissent, les températures baissent… plus de doute, l’été et ses baignades sont bel et bien derrière vous. Il est donc temps de songer à préparer votre piscine afin qu’elle passe l’hiver sans dégâts. Pour cela, deux options s’offrent à vous : la mise en hivernage de votre piscine en mode actif, ou passif. Laquelle choisir ? Quand le faire ? Comment procéder ? On vous guide, étape par étape.

Quand procéder à la mise en hivernage de sa piscine ?

Mode actif ou passif, peu importe, un seul élément va vous indiquer si vous devez, ou non, procéder à la mise en hivernage de votre piscine. Et cet élément, c’est la température de l’eau. Pour le faire, elle doit se situer à 15°C, voire un peu en dessous, depuis plusieurs jours déjà. Si vous le faites alors qu’elle est plus chaude, vous risquez de voir proliférer algues et bactéries dans votre piscine puisque le système de filtration tournera au ralenti, voire plus du tout. Or si votre eau vire au vert, vous risquerez fort de devoir vidanger votre bassin le printemps venu… Assurez-vous donc que la température de l’eau est stabilisée sous 15°C pour commencer la mise en hivernage.

Comment choisir entre l’hivernage actif ou passif pour votre piscine ?

L’hivernage passif consiste à procéder à l’arrêt total du fonctionnement de la piscine. Assez complexe à réaliser, on le réserve généralement aux régions aux hivers rudes, à cause des forts risques de gel. La remise en route de la piscine, le printemps venu, est par conséquent également plus compliqué. Un avantage toutefois : votre piscine demande très peu d’entretien l’hiver, et ne consomme pas d’énergie.

Généralement, on optera donc pour l’hivernage actif. Votre piscine continue de fonctionner, mais au ralenti. Le système de filtration est généralement activé 2 à 3 heures par jour. La mise en hivernage actif est une opération relativement simple.

Les étapes à suivre pour la mise en hivernage passif de sa piscine (ou hivernage complet)

  1. Nettoyez votre bassin en profondeur. Fond, parois, ligne d’eau : rien ne doit être oublié. Utilisez votre robot et n’hésitez pas à frotter à la brosse si nécessaire.
  2. Si l’eau est traitée au chlore, alors réalisez un traitement choc pour éliminer toute bactérie.
  3. Vérifier l’équilibre de l’eau, et rectifiez le pH au besoin, pour le ramener à 7.2. à l’aide des produits PH + ou PH – STARPOOL
  4. Nettoyez le système de filtration. Vous pouvez utiliser un détartrant chimique tel que le Nettoyant Filtre liquide STARPOOL pour enlever le dépôt de calcaire et assainir le sable. Laissez tremper la nuit et rincez à deux reprises.
  5. Avant de vider une partie de l’eau de la piscine, il faut impérativement bien regarder le niveau d’eau sous le bassin. En cas de présence d’eau, il est impératif de contacter votre installateur avant de continuer. S’il n’y a pas d’eau sous la coque, alors baissez le niveau de l’eau à 10 cm en dessous des buses de refoulement. Vous pouvez le faire en utilisant la bonde de fond puis en ouvrant la vanne multivoie. Ou alors, avec une pompe indépendante.
  6. Une fois ces étapes réalisées, vous pouvez à présent mettre le système de filtration de la piscine en hivernage. Pour cela, procédez comme suit :
    - Vidangez la pompe de filtration et le filtre, les circuits des prises balais, les buses de refoulement, les skimmers.
    - Si la vanne multivoie possède une position « hivernage », mettez-la dessus. Dans le cas contraire, mettez-la entre deux positions.
    - Nettoyez les différents éléments - skimmers, paniers… - pour les débarrasser des saletés et débris éventuels.
    - Desserrez les raccords unions afin d’évacuer ce qu’il pourrait rester d’eau.
  7. Vidangez et purgez l’ensemble des canalisations connectées au bassin, ainsi que les appareils et accessoires qui leur sont liés.
  8. Mettez des bouchons d’hivernage sur les buses de refoulement et les prises.
  9. Vissez des gizzmos sur les skimmers.
  10. Remplir à nouveau la piscine jusqu’à ce que l’eau atteigne les 3/4 des skimmers.
  11. Afin d’éviter que l’eau de votre piscine ne gèle et provoque des dégâts sur le bassin, notamment des fissures, il est conseillé d’installer une ligne de flotteurs en travers du bassin.
  12. Versez le liquide d’hivernage Hivernateur STARPOOL dans l’eau, ce qui limitera la formation d’algues et de tartre durant l’hiver.
  13. Votre piscine est prête à passer l’hiver. Dernière étape : couvrez votre piscine avec une bâche adaptée ou, si vous en possédez un, fermez le volet roulant.

ATTENTION : Si vous ne possédez pas de régulation de niveau d’eau, il faudra impérativement prévoir des visites de contrôle afin que le niveau reste tout l’hiver au ¾ des skimmers.

Les étapes à suivre pour la mise en hivernage actif de sa piscine (ou semi-hivernage)

  1. Procédez à un nettoyage rigoureux de votre bassin. Parois, fond, ligne d’eau.
  2. Réalisez un traitement choc de l’eau si elle est entretenue au chlore.
  3. Ralentissez le fonctionnement de la filtration de votre piscine en ne l’actionnant que quelques heures par jour (temps de filtration = température de l’eau divisée par 2). En plein hiver, elle ne marchera que 2 ou 3 heures par jour.
  4. Versez le liquide d’hivernage Hivernateur STARPOOL dans l’eau pour limiter la formation d’algues et de tartre.
  5. Durant la période d’hivernage, tester régulièrement le taux de pH et vérifiez les skimmers car le niveau de l’eau doit rester aux 3/4. Remettre du liquide d’hivernage 2 à 3 fois dans l’hiver.
  6. La mise en marche de la filtration, même que quelques heures, tous les jours, empêchera l’eau de geler, en cas de grand froid. Néanmoins, pour plus de sécurité, vous pouvez installer une ligne de flotteurs en travers du bassin. Si le froid persiste, remettez le système de filtration 24h/24. A ce sujet, vous pouvez installer un coffret KIT HORS GEL DIGITAL (ref 10795 au catalogue PISCINES IBIZA). Une fois paramétré, il déclenchera la filtration lorsque la température descendra sous le seuil fixé.
  7. Même si ce n’est pas obligatoire, la mise en place d’une bâche de piscine adaptée à l’hiver aidera à la préservation de la qualité de l’eau.

Hivernage passif ou actif, votre piscine est maintenant prête à « sommeiller » jusqu’au printemps prochain.