Piscine vide après vidange. Vider sa piscine est une opération délicate.

Avant toute chose, sachez que vider une piscine coque s’avère être une opération délicate. Mal réalisée, elle peut endommager irrémédiablement la structure de votre bassin. N’hésitez pas à confier la tâche à un professionnel tel qu’un pisciniste si vous avez un doute.

Dans le cas contraire, et avant de vous lancer dans ce chantier, vérifiez bien que seule cette solution s’impose. Puis prenez soin de respecter différentes étapes, pour un vidage de piscine à coque réussi.

Trois raisons de vider sa piscine coque

Trois raisons principales peuvent vous amener à envisager de vider votre piscine.

Traitement choc, désinfections, journées entières de filtration… Rien n’y fait. Malgré tous vos efforts, l’eau de votre piscine reste trouble, voire pire encore, verte. Un phénomène qui peut généralement survenir à l’issue de la période d’hivernage, lorsque l’une des étapes a été mal réalisée. Pour éviter cette déconvenue à l’avenir, pensez notamment à renouveler 1/4 de l’eau de votre piscine, une fois par an.
Au fil des ans, une pellicule grisâtre a recouvert le revêtement de votre bassin, favorisant l’apparition d’algues, très difficiles à faire disparaître. Pas de doute, votre piscine est entartrée. Seul moyen efficace pour en venir à bout : vider entièrement l’eau de votre piscine pour la nettoyer.
Des travaux de rénovation ou de réparation s’imposent. Il est quasiment impossible de combler une fissure ou de colmater une fuite sans vider votre piscine coque. Idem si, après plusieurs années, vous constatez une usure du revêtement Gelcoat de la coque polyester.

La saison idéale pour la vidange de sa piscine

Vous êtes concernés ? Vous n’avez donc pas d’autre choix que de vider votre piscine coque. Mais attention, certaines périodes de l’année sont fortement déconseillées.

Le premier risque, et non des moindres, quand on vide l’eau d’une piscine coque, est de voir la structure sortir de son assise. C’est le cas lorsque le terrain, autour, est gorgé d’eau. Quand le bassin est rempli, la pression de l’eau contrebalance la pression du sol, ce qui n’est plus le cas une fois l’eau évacuée. L’automne et l’hiver sont donc deux saisons à proscrire.

Le moment idéal se situerait en plein été, lorsque le sol est sec et qu’il exerce le moins de pression possible. Or c’est précisément à cette période que l’on profite pleinement de sa piscine… On optera donc pour le printemps, aux premiers beaux jours, quand le sol a commencé à bien sécher. Essayez d’anticipez en regardant la météo ! Plus généralement, la vidange de votre piscine se fera avant sa première utilisation.

Attention toutefois au soleil. Mis à nu, le revêtement de votre piscine coque peut rapidement s’altérer. La remise en eau devra se faire le plus rapidement possible. Idéalement, un bassin ne doit pas rester vide plus de 24 h.

Prévenir le voisinage avant de vider sa piscine coque

La décision de vider votre piscine coque a été prise, le printemps arrive, vous êtes donc prêt à réaliser l’opération… pas tout à fait. On n’évacue pas plusieurs milliers de m3 d’eau comme on vide sa baignoire !
Première précaution à prendre : arrêter tout traitement de l’eau une dizaine de jours au moins avant la vidange, afin de ne pas polluer les sols. Ensuite, vous devez en avertir votre commune, qui vous précisera si des précautions complémentaires sont à prendre, notamment l’évacuation de l’eau directement au tout à l’égout. Vos voisins doivent également être prévenus d’éventuelles infiltrations par le sol.

Vérifier enfin votre puisard, si vous en avez un. Il vous indiquera l’état de sécheresse du sol. S’il est plein, c’est mauvais signe… Vous ne devez absolutment pas le vider vous-même au risque de mettre en péril toute votre installation. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel équipé qui saura résoudre ce problème.

Vider sa piscine coque en respectant des étapes

Les conditions sont réunies pour vider votre piscine coque ? Vous pouvez commencer… par étapes. Votre bassin doit être vidé en plusieurs fois, pour laisser à l’eau le temps de s’évacuer, au risque sinon de provoquer une inondation.

Cette précaution prise, le danger majeur, quand une piscine coque est vidée, est de voir la structure sortir de son assise, comme expliqué précédemment, mais aussi de la voir se fissurer. Pour limiter au maximum ce risque, vous pouvez maintenir la coque avec des poutres posées dans le sens de la largeur, comme lors de sa pose, en prenant soin de protéger le revêtement au niveau des points de contact avec des chiffons ou des plaques de carton.

Votre piscine coque est vidée ? Laissez toutefois une vingtaine de centimètres d’eau, si cela est possible… et ne tardez pas ! Plus vite votre bassin sera de nouveau rempli - après quelques heures maximum sans eau -, plus vous limiterez le risque d’endommager la structure.

 

Vous l’aurez lu, vider sa piscine coque n’est pas une opération anodine. Etudiez bien la situation avant de vous lancer, et n’hésitez pas à contacter un professionnel, en cas de doute.