Bouée de sauvetage dans une piscine

C’est souvent un casse-tête pour les propriétaires de piscine : quel système de sécurité choisir ? Sont-ils tous efficaces ? Homologués ? Quels types de piscine sont concernés ? On vous aide à y voir plus clair afin de passer, ensuite, un été au bord de l’eau en toute sérénité.

Que dit la loi de 2004 sur les systèmes de sécurité de piscine ?

La loi de 2004 est très stricte et sans ambiguïté. Toute piscine enterrée ou semi-enterrée doit disposer d’un système de sécurité afin d’empêcher les noyades accidentelles, des jeunes enfants notamment. Mais pas n’importe lequel. Le matériel installé doit répondre, selon son type, aux normes définies par l’AFNOR (l’agence française de normalisation). Dans le cas contraire, le propriétaire de la piscine est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 45000 €. Sans parler des conséquences en cas de drame…

Quels types de système de sécurité de piscine trouve-t-on dans le commerce ?

Il existe 4 grands types de système de sécurité de piscine, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Il est donc important de bien tous les connaître avant de faire votre choix. En fonction de la configuration de votre piscine notamment et du budget dont vous disposez, vous vous orienterez vers un modèle plutôt qu’un autre. Alors, barrière, couverture, alarme ou abri?

La couverture de piscine, système de sécurité mais pas que…

Volet de piscine Altea

Afin de faciliter l’entretien de votre piscine ou d’allonger la période de baignade, vous avez songé à investir dans une couverture de piscine ? Peut-être même est-ce déjà fait ? Selon le type, elle peut également être considérée comme un système de sécurité. Pour le savoir, rien de compliqué. Le modèle doit répondre à la norme NPF 90 308, c’est-à-dire pouvoir supporter le poids d’un adulte et être muni d’un système anti-soulèvement. On distingue 3 types de couvertures homologuées :

  • Une bâche tendue renforcée par des barre
  • Une couverture en filet au maillage très serrée, tendue de chaque côté de la piscine à l’aide de sangles
  • Un volet automatique ou manuel

Vous l’aurez compris, une bâche à bulles n’est en aucune manière un système de sécurité pour une piscine.

Seul inconvénient de la couverture de piscine : elle doit être replacée après chaque baignade pour remplir son rôle de rempart contre les noyades accidentelles.

Les barrières de piscine, infranchissables mais encombrantes

Qu’on se le dise tout de suite, côté esthétisme, les barrières de piscine gâcheront un peu la vue de votre bassin d’eau turquoise. Une fois fermées en revanche, elles deviennent un système de sécurité redoutablement efficace. À trois conditions : qu’elles fassent 1,10 m de hauteur minimum, que le système de fermeture soit homologué NPF 90 306, et qu’elles soient installées à 1 m minimum du bord. Cela suppose donc que vous disposiez de suffisamment d’espace.

Une fois ces critères réunis, vous aurez le choix entre différents types de barrière de sécurité de piscine : en verre, bois, maillage, toile, barres métalliques… Selon les modèles, elles peuvent être amovibles ou fixées dans le sol, souples ou rigides. Certaines peuvent même s’abaisser.

Sans doute le système de sécurité de piscine le plus efficace et le plus pratique à l’usage, mais relativement coûteux.

Attention toutefois à ne pas laisser de matériel à proximité comme une table ou une chaise, dont un enfant pourrait se servir pour escalader la barrière.

Les alarmes de piscine, système de sécurité pratique et peu coûteux

Alarme de piscine

Ne nécessitant pas d’installation particulière, peu coûteuses, les alarmes de piscine séduisent plus d’un propriétaire de piscine. Attention toutefois, face au nombre de modèles commercialisés, fiez-vous à la norme NPF 90 307 imposée par la loi 2004. Et si vous possédez un volet roulant, assurez-vous qu’elle est adaptée. Ou orientez-vous vers une alarme périmétrique.

En effet, deux types d’alarme de piscine existe : immergée avec détecteur d’ondes acoustiques, ou périmétrique à déclenchement infrarouge, délimitée par 4 poteaux.

Ensuite, le principe est simple : une sonnerie retentit dès lors qu’une personne ou un animal tombe à l’eau ou franchit le périmètre de sécurité défini autour du bassin.
Certaines alarmes peuvent être contrôlées à l’aide d’une télécommande, ce qui peut être très pratique.

Quasi-invisible, l’alarme de piscine a tout de même ses inconvénients. Elle se déclenche parfois de manière intempestive et surtout, n’est là que pour avertir d’une chute accidentelle. Comme moyen de prévention, on optera donc plutôt pour un autre système de sécurité de piscine.

L’abri de piscine, système de sécurité le plus imposant

Abri de piscinez

Solution la plus radicale, l’abri de piscine est un système de sécurité inviolable, une fois fermé à clé. Il permet en outre de profiter plus longtemps des joies de la baignade et protège des pollutions extérieures. Mais a une incidence esthétique non négligeable.

Pour être considéré comme un système de sécurité de piscine efficace, l’abri doit répondre à la norme NPF 90 309. Plusieurs types existent.

Si la hauteur est inférieure à 1,80 m, il s’ouvrira en glissant sur un système de rails. S’il fait plus de 1,80 m de haut, l’abri fonctionnera comme une véranda fixée au sol, dont certains murs seulement peuvent coulisser. Une variante des abris traditionnels appelée « abri terrasse » permet de marcher dessus une fois fermé (niveau : à quelques centimètres du sol) et donc de profiter de l’espace couvert pour agrandir la surface de votre terrasse quand vous en avez besoin.

Vous l’aurez deviné, l’investissement de départ est élevé et nécessite des travaux conséquents, avec, parfois la nécessité de demander une autorisation préalable en mairie. Certains abris « en kit », à monter soi-même, sont plus abordables.

Comment assurer la sécurité des enfants autour d’une piscine ?

Quel que soit le système de sécurité que vous choisirez - barrière, couverture, abri, alarme - aucun ne doit vous dispenser d’une surveillance efficace concernant vos enfants. Voici donc quelques conseils :

  • Ne laissez jamais un enfant aller ou rester seul à proximité d’un bassin.
  • Assurez une surveillance constante et rapprochée de vos enfants. Quand plusieurs adultes sont présents, désignez clairement la personne chargée de les surveiller, pour éviter les malentendus aux conséquences parfois dramatiques.
  • Équipez vos enfants de brassards, maillots flotteurs, bouées adaptées dès qu’ils se trouvent à proximité d’une piscine, même s’ils ne sont pas supposés se baigner.
  • Ne laissez pas de jouets dans l’eau après la baignade. Un enfant pourrait être tenté d’aller le récupérer.
  • Ayez toujours une perche, une bouée, un téléphone portable à proximité immédiate de la piscine.
  • Apprenez à nager à vos enfants le plus tôt possible.
  • Apprenez les gestes qui sauvent.