Toutes les étapes pour une remise en route de votre piscine réussie. Homme passant l'aspirateur manuel dans sa piscine.

Les premiers rayons de soleil se profilent à l’horizon et vous songez déjà aux baignades rafraîchissantes dont vous allez à nouveau pouvoir profiter… mais avant cela, il va falloir effectuer la remise en route de votre piscine. Si l’hivernage a été correctement réalisé, cela ne devrait pas être trop compliqué. A condition de bien suivre les différentes étapes que nous allons vous détailler. Ensuite, à vous les plongeons !

Attendre la bonne température pour la remise en route de votre piscine

Première des conditions indispensables à la remise en route de votre piscine : la température. Vous ne pourrez y procéder que si l’eau atteint 12 °C. En dessous, il est encore trop tôt. Au dessus, attention : ne dépassez pas les 15° pour le faire, au risque de voir proliférer bactéries et algues qui rendraient alors l’opération plus délicate. Pour une eau traitée au sel, en revanche, il faut impérativement attendre les 15°C.

A quelle période de l’année cela correspond-il ? En général, la remise en route de votre piscine s’effectuera en avril, une fois la période hivernale et ses grosses gelées terminées. Les algues ne se sont pas encore formées, nettoyer le bassin n’en sera donc que plus facile.
Si vous l’avez déjà fait et que vous craignez encore quelques nuits froides, rien ne vous empêche de laisser la couverture d’hiver avec la filtration en marche.

L’eau de votre bassin a atteint la température idéale ? Vous pouvez maintenant procéder à la remise en route de votre piscine. Deux solutions s’offrent à vous, selon le type d’hivernage que vous avez réalisé à l’automne dernier.

Remise en route de votre piscine après un hivernage actif

Si vous avez procédé à un hivernage actif (filtration en marche quelques heures par jour), vous n’aurez que peu d’actions à faire pour rendre à nouveau votre piscine opérationnelle, car la qualité de l’eau a été maintenue. Il vous faudra donc :

  • Programmer la durée de filtration quotidienne en fonction de la température. Pour rappel, la durée de filtration en heure = température de l’eau divisée par 2)
  • Nettoyer les parois, le fond de votre bassin et les lignes d’eau avec votre aspirateur manuel puis éventuellement ensuite avec votre robot. Et ce, même si cela ne vous paraît pas sale.
  • Remettre en place les accessoires que vous aviez rangés, comme les échelles ou le plongeoir.
  • Réaliser un traitement choc de l’eau et nettoyer votre filtre.
  • Vérifier et ajuster le pH de l’eau si nécessaire.

Voilà. Votre piscine est à nouveau prête pour les beaux jours !

Remise en route de votre piscine après un hivernage passif

Si vous avez procédé à un hivernage passif (mise à niveau de l’eau sous les skimmers, vidange des canalisations et arrêt de la filtration), la remise en route de votre piscine va être une opération plus longue. Voici les étapes à suivre :

Première étape de la remise en route de votre piscine : ôter les équipements d’hivernage

  • Fermer les vannes du local technique qui avaient été mises en position intermédiaire.
  • Retirer tous les équipements mis en place pour protéger votre piscine du gel, à commencer par la couverture d’hivernage. Lors de cette étape, pensez d’abord à évacuer l’eau de pluie qui pourrait s’être accumulée ainsi que les feuilles avant de l’enlever, au risque de salir encore plus le bassin. Puis laissez sécher la couverture avant de la plier.
  • Enlever flotteurs anti-gel, gizmos et bouchons de refoulement.
  • Replacer les buses de refoulement, la prise de balai et les paniers des skimmers.

Deuxième étape de la remise en route de votre piscine : nettoyer manuellement abords et fond du bassin

  • Une fois la première étape faite, vous pouvez commencer à nettoyer les abords de la piscine et les margelles. Si de la moisissure et des algues se sont développées, vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression.
  • Ensuite, enlevez les grosses impuretés qui se sont déposées au fond du bassin ou à la surface de l’eau à l’aide de vos épuisettes manuelles.
  • Effectuer la mise à niveau de l’eau, étape indispensable à la remise en route de votre piscine. Elle doit de nouveau atteindre les 3/4 des skimmers avant toute opération de filtration. 

Troisième étape de la remise en route de votre piscine :  pompe et filtration

Une fois l’eau à niveau, vous pouvez vous diriger vers le local technique et remettre en marche pompe et filtration. Attention, là encore, des étapes doivent être respectées.

  1. Réinstaller la pompe. Après l’avoir faite tourner manuellement, à l’aide d’un tournevis, pour la dégripper, remettre le bouchon de purge et celui du préfiltre.
  2. Réinstaller le filtre avec son bouchon de vidangeSelon le type utilisé : Placer un filtre neuf s’il est à cartouche. S’il est à sable, vous avez dû le nettoyer à l’entrée de l’hiver, sinon faite le tourner et lavez-le obligatoirement 24 h après la remise en route de la filtration. S’il s’agit d’un filtre à diatomées, rechargez-le.
  3. Pensez à remettre tous les équipements liés au circuit hydraulique : traitement automatique de l’eau, sonde de pH et bouchons de purge, après avoir garni les pas-de-vis de Téflon® et graissé les joints du couvercle avec du silicone.
  4. Il vous faut ensuite remplir le pré-filtre de la pompe, vannes d’aspirations fermées, et fermer les couvercles. Vous pouvez ensuite ouvrir les vannes et vérifier que les canalisations se remplissent d’eau. Vérifiez à ce moment-là que votre système ne présente pas de fuite ou de fissure. Si tout se déroule correctement, vous pouvez réactiver le boîtier électrique et programmer la filtration.
  5. Relancez le système de filtration. Une fois les vannes ouvertes, assurez-vous qu’il n’y a pas de fuite. Si vous entendez un bruit anormal, cela signifie certainement que les roulements sont grippés. Dans ce cas, vous n’avez pas d’autre choix que de les remplacer.
  6. Une fois la pompe en marche, réglez la pression à l’aide du nanomètre. Si elle est trop forte et que toutes les vannes sont bien ouvertes, cela veut dire que le filtre est colmaté et que vous devez le nettoyer. Si au contraire la pression est trop faible, il se peut que la pompe soit bouchée (il faut la nettoyer) ou grippée (les roulements doivent être changés). 
     

Quatrième étape de la remise en route de votre piscine : nettoyer le bassin

Une fois tous les éléments du local technique remis en marche, retour au bord de la piscine où un grand nettoyage de printemps vous attend. Vous aviez au préalable enlevé le gros des impuretés à l’épuisette, il vous faut maintenant passer le balai aspirateur en effectuant des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur. Brossez manuellement le fond du bassin, les parois et la ligne d’eau. Les saletés ainsi soulevées seront ensuite évacuées par la filtration. Si vous possédez un robot automatique, mettez-le en action seulement une fois le bassin relativement propre.

En cas d’eau très sale, il est recommandé de nettoyer l’eau en position « égout » avant de la placer en position « filtration ». L’utilisation d’un produit de nettoyage peut également être nécessaire pour la ligne d’eau.

Dernière étape de la remise en route de votre piscine : vérifier la qualité de l’eau

Votre piscine est pratiquement prête pour les beaux jours. Il ne vous reste plus qu’à vous assurer de la qualité de l’eau. Pour cela, un contrôle de l’acidité (pH), du taux de calcaire (TH) et de l’alcalinité de l’eau (TAC) est indispensable.

Vous avez suivi à la lettre les étapes pour une remise en route de votre piscine et malgré cela, l’eau reste trouble ou des algues sont toujours présentes ? Dans ce cas, vous n’aurez pas d’autre choix que de procéder à un traitement choc.

Fuite, fissure du bassin, pompe endommagée par le gel… Sachez enfin qu’une piscine qui a été mise en hivernage passif devra faire l’objet d’une surveillance particulière dans les 2 jours qui suivent sa remise en route.

Quand la remise en route d’une piscine ne suffit pas…

Une piscine qui n’aurait pas été mise en hivernage peut être très difficile à récupérer aux beaux jours. Si l’eau a tourné et que différents traitements chocs ne sont pas venus à bout des algues et du calcaire qui se sont accrochés aux parois du bassin, une vidange complète s’impose. Attention, cette opération délicate n’est pas à effectuer sans avoir pris un certains nombre de précautions.

Voilà. Une fois la remise en route de votre piscine effectuée, il ne vous restera plus qu’à attendre que la température de l’eau remonte suffisamment pour faire votre premier plongeon !