COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES SUR L'ENTRETIEN DE VOTRE PISCINE

C’est un fait, posséder une piscine ne constitue pas seulement un investissement de départ. Une fois construite, cela demande un entretien régulier… qui nécessite de prévoir un certain budget. D’une manière générale, les traitements représentent 1/3 des dépenses pour une piscine au chlore et jusqu’à 40% pour une piscine au sel. Viennent après les dépenses en électricité (25% pour une piscine au chlore, 21% pour le traitement au sel), les frais d’hivernage (10%) et la consommation en eau (9% pour le chlore, 7% pour le sel).

Quelques astuces et règles simples à suivre vous permettront toutefois de réduire le coût d’entretien de votre piscine. Voici nos conseils pour faire des économies.

Bien penser l’implantation de votre piscine avant sa construction

Arbres, plantations, pelouse, sable… sont autant de facteurs qui peuvent salir l’eau de votre piscine et demander par la suite une filtration de l’eau plus fréquente et un entretien plus important. Veillez donc, lorsque vous envisagez la construction de votre piscine, à choisir un emplacement à distance raisonnable des arbres qui perdent leurs feuilles, d’arbustes à fleurs qui attirent les insectes, de chemin sablonneux ou de terre qui pourraient être portés par le vent. Des détails qui, s’ils sont pris en compte dès le départ, pourront réduire le coût d’entretien de votre piscine par la suite.

Utiliser une couverture de piscine pour réduire le coût d’entretien

Bâche à bulles ou volet roulant, une couverture de piscine constitue un investissement de départ qui sera vite rentabilisé, que ce soit en vous faisant économiser sur votre facture d’électricité ou en achat de produits d’entretien.

Recouvrir votre piscine permet de maintenir la température de l’eau. Avec, à la clé, la possibilité de profiter plus longtemps de votre piscine mais aussi de faire des économies d’énergie si elle est chauffée. Une couverture empêche également les impuretés (insectes, feuilles, brindilles…) d’atterrir dans votre bassin. L’eau reste plus claire, donc vos dépenses en produits désinfectants s’en voient réduites. Enfin, une couverture ralentit l’évaporation de l’eau… le remplissage de votre piscine est moins fréquent.

Bien évidemment, pour réduire le coût d’entretien de votre piscine, la couverture devra être mise au minimum tous les soirs, ou plus généralement dès qu’il n’est pas l’heure de la baignade.

Entretenir régulièrement votre piscine peut réduire le coût d’entretien

Nettoyer le filtre de votre piscine, vérifier régulièrement le Ph de l’eau et la balance chimique, passer le balai manuel et le robot une fois par semaine… sont autant de gestes qui, s’ils sont faits régulièrement, réduiront le coût d’entretien de votre piscine en vous évitant des réparations plus coûteuses.

Choquer la piscine de manière préventive

Si vous possédez une piscine au chlore, la choquer de manière préventive avec un galet, une fois par semaine, vous fera économiser en dépenses de produits d’entretien. Cela évitera que l’eau ne tourne car dans ce cas, il faut multiplier le choc et mettre la filtration en continu, ce qui est forcément plus énergivore et coûteux en chlore. Autre astuce : mettez le galet de préférence la nuit. Cela évitera que l’action du soleil ne réduise l’efficacité du chlore.

Prendre une douche avant de se baigner

Les crèmes solaires, shampoings et autres produits cosmétiques salissent prématurément l’eau de votre piscine, sollicitant plus fréquemment la filtration et le recours aux produits désinfectants. Une simple douche prise avant de plonger maintiendra plus longtemps la qualité de l’eau.

La fausse bonne idée : Faire fonctionner la filtration la nuit

On pourrait penser que faire fonctionner la filtration de nuit durant les heures creuses induirait indubitablement des économies. C’est effectivement vrai au seul regard de la facture d’électricité, mais pas du tout au regard de l’efficacité ! En effet, il est primordial de faire fonctionner votre filtration pendant les heures les plus chaudes de la journée car c’est bien à ces moments là que peuvent se développer les bactéries et algues, qui adorent les eaux chaudes stagnantes… Du coup, en activant la filtration uniquement la nuit, vous devrez par la suite consommer beaucoup plus de produits d’entretien pour palier ces méfaits… Donc aucune économie à la clé. De plus, il est plus sain de préserver la qualité de son eau de bain plutôt que de jouer en continu à tenter de l’assainir.

Vous l’avez lu. Il n’y a rien de très compliqué pour réduire le coût d’entretien de votre piscine. Quelques gestes et astuces à prendre… pour des économies à la clé !